Pétrole: une menace pour le tourisme

Publié le Publié dans Blogue

Avec le projet de TransCanada, ce sont bien évidemment les baleines et le fleuve qui sont directement menacés.  Mais indirectement, c’est l’industrie touristique qui fait vivre une bonne partie de la Côte-Nord en organisant des sorties aux baleines qui en paiera le prix.  Tout ça pour quoi?  Pour que l’Ouest puisse vendre plus efficacement son pétrole sale.

Il y a peu, une dame disait sur les ondes de TVA que ce ne sont pas les bélugas qui donneront des jobs aux gens de la région.  Quelle mauvaise analyse que celle-là!  Les baleines rapportent environ 100 millions$ par été à l’Est du Québec!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *