Crabe commun

Le crabe commun est omniprésent dans le Saint-Laurent marin. C’est assurément l’espèce d’arthropode que le plongeur rencontrera le plus fréquemment.  Lorsqu’on l’approche, il brandit ses pinces de manière menaçante, même s’il n’a pas la puissance pour vraiment faire mal à un humain portant des gants de néoprène.

Il a une carapace plutôt ovale et aplatie.  Il possède 10 pattes, dont une paire de pinces.  Sa couleur varie du vert au rougeâtre.  La reproduction a lieu durant l’été, lorsque la femelle vient de muer et que sa carapace est molle.  Une fois que le mâle a repéré sa femelle, il la maintient fermement contre lui jusqu’à ce qu’elle soit prête à l’accouplement.

Le crabe commun peut mesurer jusqu’à 15 centimètres de largeur et 10 centimètres de longueur. Il aime se dissimuler dans le sable.  C’est un détritivore énergique qui apprécie les fonds rocailleux et les fonds sablonneux.  On le rencontre jusqu’à 800 mètres de profondeur.  Mais on le retrouve surtout à moins de 20 mètres.

Le crabe commun est la proie de la morue et des raies, de même que des oiseaux marins.  Il se nourrit quant à lui de vers marins, de moules, d’amphipodes, d’oursins et d’étoiles de mer.